De quoi s'agit-il?

Déplacer les nuisances sur d'autres

Afin de réparer une erreur historique commise en 1964 (pdf) – la traversée de Morges par une autoroute – la Confédération, par son Office fédéral des routes (OFROU), préconise la construction d'un contournement autoroutier de la ville de Morges par le nord. Comme solution à la problématique de la traversée de Morges, l'OFROU n'a donc rien trouvé de mieux que de déplacer le problème sur les communes voisines.

Peu imaginatif, l'OFROU a ressorti des tiroirs un projet vieux de près de 60 ans!

La région va se densifier

En 1954 en effet, les services de l'Etat de Vaud avaient déjà proposé un contournement de la ville par le Nord. Ce projet avait cependant été abandonné car il condamnait l'extension de Morges par le haut. Précisément, depuis cette date les communes environnantes se sont développées. D'une manière générale, la région est d'ailleurs appelée à se densifier encore. Cela signifie qu'à plus long terme, si ce contournement à 2x3 pistes se réalisait, le problème actuel de Morges deviendrait celui de toute une région!

Trois milliards

Soutenu par le Conseil d'Etat et par le Grand Conseil, ce projet au coût exorbitant de trois milliards, qui partirait de Villars-Sainte-Croix pour rejoindre l'ouest de Morges, avance à grands pas. Même si son financement n'est pas assuré, les études de son tracé pourraient aboutir en 2012-13 déjà. Il reste donc très peu de temps pour agir si l'on veut éviter de répéter l'erreur des années 60 !



>>> Une solution du passé